Eric TEYNIER

Associé fondateur

Éric Teynier est l’un des deux fondateurs du Cabinet Teynier Pic. Avant de créer en 2004 cette structure indépendante, il a exercé au sein de cabinets d’affaires comptant parmi les plus réputés de la place de Paris. Son expérience du contentieux et de l’arbitrage interne et international le conduit depuis plus de 30 ans à représenter les intérêts de ses clients devant les juridictions françaises et les tribunaux constitués sous l’égide des principales institutions arbitrales (CCI, CIRDI, CRCICA, AAA, AFA, OHADA) ainsi que devant des tribunaux ad hoc, constitués notamment en application du règlement d’arbitrage de la CNUDCI.

Les principaux domaines d’intervention d’Éric Teynier regroupent le droit des affaires et le droit international, en particulier en matière de relations entre investisseurs et États. Éric Teynier a également été, à ce jour, désigné comme arbitre, en particulier, président du tribunal arbitral dans plusieurs dizaines de procédures d’arbitrage commercial et d’investissement.

  • Paris (1980)
  • Conseil d’un groupe français de travaux publics dans un arbitrage CCI contre un maître d’ouvrage concernant la construction d’un quai de chargement d’un port de vrac au Sénégal.
  • Conseil d’une société française d’assurance-crédit dans un arbitrage ad hoc CNUDCI pour le recouvrement d’une créance par la créance (subrogée dans les droits d’un groupe français d’électronique spécialisé dans l’aérospatiale, la défense, la sécurité et le transport terrestre) relative à la livraison de radars côtiers à un État africain.
  • Conseil d’un entrepreneur libanais dans le cadre d’une procédure en révision d’une sentence d’incompétence CCI rendue dans le cadre d’un projet hôtelier au Liban.
  • Conseil d’un État africain dans un arbitrage CCI concernant la résiliation d’un contrat de concession de valorisation des ressources naturelles.
  • Conseil d’une société d’un groupe français d’électronique spécialisé dans l’aérospatiale, la défense, la sécurité et le transport terrestre dans un arbitrage CCI l’opposant à une banque africaine.
  • Conseil d’une entreprise mondiale de tabac et de produits à fumer dans un recours en annulation devant la Cour d’appel de Paris d’une sentence arbitrale.
  • Conseil d’une société de télécoms française dans un litige d’exécution d’une sentence arbitrale ainsi qu’un arbitrage CCI contre un État africain donnant lieu à des saisies sur des aéronefs présidentiels ainsi que sur un immeuble.
  • Conseil de deux sociétés françaises contre un État d’Afrique du Nord dans le cadre d’un litige portant sur la violation d’un TBI entre la France et ce pays (CIRDI) dans le domaine de l’épuration des eaux.
  • Conseil d’un groupe sidérurgique mondial dans un litige devant le Tribunal de commerce de Nanterre contre un groupe industriel énergétique français, relatif à la résiliation d’une unité de traitement de gaz sidérurgiques pour transformation en électricité.
  • Français
  • Anglais
  • Certificat d’Aptitude à la Profession d’Avocat EFB Paris (France) – 1980
  • DEA Droit Social Paris X – Paris-Nanterre (France) – 1979
  • Maîtrise Droit Privé Paris X – Paris-Nanterre (France) – 1978
  • Responsable de la chronique « Investissements internationaux et arbitrage » des Cahiers de l’Arbitrage de La Gazette du Palais en association avec les Professeurs Fadlallah et Leben et auteur des contributions suivantes (2003-2020) :
    • « L’applicabilité des traités bilatéraux sur les investissements entre Etats membres de l’Union européenne », Les Cahiers de l’Arbitrage, 2008/1, p. 12 et s.
    • « Umbrella clause : le temps se couvre », Les Cahiers de l’Arbitrage, 2006/3, p. 38 et s.
    • « L’amicus curiae dans l’arbitrage CIRDI », Les Cahiers de l’Arbitrage, 2005/3, p. 19 et s.
    • « Les anti-suit injunctions », Les Cahiers de l’Arbitrage, 2004/2, 2ème partie, p. 9 et s.
    • « Les umbrella clauses », Les Cahiers de l’Arbitrage, 2004/2, 2ème partie, p. 29 et s.
    • « La notion d’investisseur », Les Cahiers de l’Arbitrage, 2003/2, 2ème partie, p. 3 et s.
    • « L’indemnisation du préjudice né de l’atteinte à un investissement », Les Cahiers de l’Arbitrage, 2003/2, 2ème partie, p. 27 et s.
  • « Exception de notoriété et devoir de curiosité », Rev. , 2022, n° 1, p. 99 et s. (co-auteur).
  • « L’office de l’arbitre d’investissement : le cas particulier de l’investissement illicite », Rev. , 2019, n° 1, pp. 117-172.
  • « La récusation de l’arbitre » dans Un demi-siècle africain au CIRDI, LGDJ, 2019, pp. 145-171.
  • « Les études d’impact sur les droits de l’homme et l’arbitrage d’investissement » in: Catharine TITI (dir.), Droits de l’homme et droit international économique, Bruylant, 2019 (co-auteur).
  • « L’affaire Chevron ou l’arbitrage d’investissement à la croisée des chemins », Les Cahiers de l’Arbitrage, 2019/3 (co-auteur).
  • « Propos sur le recours des parties aux experts financiers », Rev. , 2015, n° 2, p. 437 et s.
  • « Can a Party Benefiting from an Award Rendered Against a State Enforce the Award Against an Instrumentality of Such State? », IAI Series on international arbitration n° 4, 2008, p. 103 et s.
  • Chronique de jurisprudence Française : Cass. Civ. 1ère, 23 janvier 2007, Sociétés Compagnie fiduciaire informatique européenne et financière (COFIEF) et Compagnie de distribution informatique expert (CODIX) c/ Société Applications et logistique sur informatique (ALIX) ; Cass. Civ. 1ère, 23 janvier 2007, Monsieur Jacques Médard c/ Société Système U, arb., 2007, N°2, p. 284 et s.
  • « International Arbitration – A country-by-country look at alternative dispute resolution methods around the globe », Winning Legal Strategies, Apastore, 2005 (co-auteur).
  • « L’irrecevabilité est-elle la sanction appropriée de la violation d’une clause de conciliation obligatoire ? », La Gazette du Palais, Les Cahiers de l’Arbitrage, n° 2003/2, 1ère partie, p. 4 et s. (co-auteur).
  • « Réglez les litiges commerciaux grâce à l’arbitrage », Option Finance n°740 et n° 741, Juin 2003.
  • « La médiation : Adversaires d’hier, partenaires de demain ? », Les Cahiers EY, Janvier 2001.
  • « L’aptitude des états et des personnes morales de droit public à être parties à un arbitrage dans l’espace OHADA », Les Cahiers Juridiques et Fiscaux de l’Exportation, 2000, p. 1377 et s. (co-auteur).
  • « La réforme française de certaines professions judiciaires et juridiques », Diritto del commercio internazionale, Fasc. 2, 1991, p. 651 et s.
  • Chargé d’enseignement – Master 2 Contentieux des Affaires – Paris X – Paris-Nanterre (2003-2016)
  • Eric Teynier comes highly recommended for his work both as counsel and arbitrator. He assists a variety of French and international clients with ICC and ICSID cases, as well as setting aside proceedings. He is praised by sources for his courtroom skills – Chambers Global 2022
  • « The elegance and force of his advocacy always shone through Chambers Global 2022
  • Recognised by WWL as a “global leader”, “thought leader”, and a “national leader”. “Eric Teynier ‘is a very well-regarded advocate and a great arbitrator’ who has over 30 years of experience handling both domestic and international arbitrations” – WWL 2021
  • “The ‘very talented’ Eric Teynier is reputed for his international arbitration practice, acting both as counsel and arbitrator.  He represents clients in commercial and investment cases across Europe, Africa and the Middle East” – Chambers Global 2020
  • Membre de l’Institut d’Arbitrage International (IAI)
  • Membre de la Chambre de Commerce Internationale (CCI)
  • Membre du Comité Français de l’Arbitrage (CFA)
  • Membre de l’Association Suisse d’Arbitrage (ASA)